1 613 182 visites 11 visiteurs

La JV rate la marche (sud ouest)

19 juin 2017 - 11:11

FEYTIAT - VILLENAVE-D’ORNON

Déjà battue à l’aller (2-1), la Jeunesse Villenavaise s’incline en Limousin (1-0) et restera en Régional 1 la saison prochaine. Son adversaire file en N3

 

«On n’a rien à se reprocher sur ce match-là mais le problème est qu’on n’a pas fait ce qu’il fallait sur le premier». L’entraîneur de Villenave-d’Ornon, Cédric Navarro, ne cachait pas sa frustration, hier après-midi, dans les couloirs du stade Roger-Couderc de Feytiat. Alors que ses adversaires étaient à la fête, ses joueurs sortaient du vestiaire tête basse. Loin d’être dominés, ils n’avaient tout simplement pas réussi à trouver la faille au terme d’un match terne. Étouffés par la chaleur et très certainement par l’enjeu, les joueurs ont longtemps peiné à ressortir les ballons. Côté CSF, la vitesse de Teillet, l’omniprésence de Poingt et la technicité de Martin tentaient bien de prendre le relais sur le collectif. Sans succès. En face, Villenave n’avait guère plus d’arguments si ce n’est quelques incursions de ses ailiers sur le côté droit.

Logique

La solution ne pouvait alors que venir d’un coup de pied arrêté. On l’eût cru volontiers lorsque Malick Faye posait son ballon sur le point de penalty à quelques minutes de la pause. Raté. Le capitaine feytiacois envoyait le cuir largement au-dessus de la lucarne (37e ). Ratée également la frappe de Frédéric Martin qui trouvait le montant gauche de Villenave (43e ). Rien n’était acquis. Loin de là puisque les Villenavais revenaient sur le terrain avec l’intention d’aller chercher cette montée. Le triple changement opéré par leur coach à la 65e minute en était la preuve. De toute façon, ils n’avaient plus le choix. En jouant son va-tout, la Jeunesse Villenavaise se découvrait naturellement. Mais le CSF se montrait bien trop imprécis pour aller chercher la délivrance. Du moins jusqu’à la 90e minute. Moment choisi par l’inépuisable Frédéric Martin pour lancer son capitaine, Malick Faye, dans la profondeur. L’avant-centre feytiacois oubliait son penalty manqué et s’offrait un superbe lob qui trompait Batista (1-0, 90e ). Feytiat et son public pouvaient exulter. Dans un discours tout à son honneur, le coach girondin, Cédric Navarro reconnaissait alors : «On a perdu nos deux matches de barrage, on ne peut pas dire qu’on était meilleur que Feytiat».

Jean-Adrien Truchassou F

Commentaires

JV : SITE OFFICIEL

Bienvenu ! Sourire

A 97 ans, la Jeunesse Villenavaise est à la fois le club le plus ancien et le plus important de Villenave dʼOrnon, mais aussi un des clubs les plus dynamiques de la Ligue d’Aquitaine.

Le club compte près de 500 licenciés, dont 60 dirigeants bénévoles qui oeuvrent au quotidien pour faire vivre ce club. 

Lʼaccès à ce haut niveau est dʼabord le fruit dʼun projet sportif qui, depuis de nombreuses années, a beaucoup axé son travail sur la qualité des éducateurs, tous diplômés. Ils encadrent les différentes équipes, des jeunes aux seniors ainsi que sur la formation. Le parcours de notre équipe Seniors hisse le club vers le haut niveau national amateur.

Pour répondre à nos objectifs, nous avons besoin de toutes les forces vives, alors n'hésitez pas à venir nous rencontrer ! 

Michel POIGNONEC et Christophe CHAVANSOT

Co-Présidents de la Jeunesse Villenavaise

Il n'y a pas que sur le terrain que l'on peut jouer !

Vous êtes un passionné de foot ? alors voici un petit concours concernant notre équipe séniors de DH. A vous de vous montrer les plus perspicaces en pronostiquant les bons scores tout au long de la saison... 

Bonne chance à tous !!!