1 667 916 visites 3 visiteurs

V. BEZECOURT (NEW YORK RED BULLS) : « JE NE POUVAIS PAS REFUSER »

10 juillet 2017 - 11:56

Parti aux USA pour poursuivre ses études tout en pratiquant sa passion, Vincent Bezecourt a vu son expérience prendre une autre tournure. Un contrat en deuxième division américaine (USL) avec la réserve des New York Red Bulls et le voilà propulsé aux portes de la MLS. 

 

Vincent, pouvez-vous revenir sur votre parcours ?

J’ai commencé le football très jeune à Aire sur l’Adour, c’est là que je suis né. A 12 ans, je suis parti à Mont de Marsan jusqu’à la fin du collège. Par la suite, j’ai enchaîné avec le sport-études à Mérignac, à côté de Bordeaux. Lors de ma deuxième année, je m’engage avec la Jeunesse Villenavaise pour jouer en 17 et 19 nationaux. Pour ma dernière année en 19, j’ai évolué avec l’effectif séniors alors en DH. On est monté en CFA 2, puis en CFA l’année suivante.

A côté, vous avez toujours poursuivi vos études avec sérieux…

Oui j’ai poursuivi mon DUT Technique de Commercialisation à Bordeaux et je jouais également avec l’équipe universitaire. Ce qui m’a permis d’être repéré par l’Equipe de France Universitaire avec qui nous avons remporté les JO Universitaires en Russie. Certainement un de mes meilleurs souvenirs.

Qu’est-ce qui vous a poussé à vous envoler pour les Etats Unis ?

Après le titre en Russie, je pensais déjà à tenter mon expérience à l’étranger mais j’ai décidé de poursuivre une année en CFA. L’année a été éprouvante avec une rétrogradation en  CFA 2. Sur le plan personnel, j’ai fait une saison plutôt complète mais ça bloquait pour aller plus haut. A côté de ça, j’ai obtenu ma licence en management du sport. J’ai toujours apporté une grosse importance à l’éducation. Je savais qu’aux USA je pouvais allier les études et le football. Par l’intermédiaire d’une agence spécialisée, j’ai eu une offre complète à New York, plus précisément à Brooklyn, en division 1 universitaire. Moi qui rêvais de New York, je ne pouvais pas refuser.

Une expérience très positive qui a finalement dépassé vos attentes…

Je ne pensais pas partir pour commencer une carrière sportive, mais plus pour apprendre la langue, avoir un diplôme et une expérience de vie. Au final, j’ai fait trois semestres à St.Francis Collège Brooklyn dont deux saisons de soccer. J’ai obtenu mon diplôme en Business & Management. Après ça, j’ai commencé à passer des entretiens pour des jobs sur New York. C’est à ce moment-là que les Red Bulls m’ont appelé et m’ont invité à un entraînement avec l’USL (United Soccer League). J’ai poursuivi avec deux journées de détection avec les meilleurs joueurs universitaires qu’ils avaient en vue avant d’enchaîner avec la pré-saison entière avec l’équipe MLS. A la suite de ça, j’ai signé mon contrat en USL.

Quelles sont les différences entre le football et le soccer ?

Le soccer universitaire est très physique et direct, ça balance beaucoup et tactiquement ce n’est pas trop ça. Mais il y a quand même de bons joueurs, surtout dans les grosses universités. Les conditions sont professionnelles, avec un staff complet à disposition (médical, coachs, managers). L’USL est un championnat encore bien plus organisé avec un jeu de qualité. Puis aux Red Bulls les conditions sont vraiment top, je ne peux rien demander de plus c’est vraiment très pro.

Avez-vous eu l’opportunité d’intégrer l’équipe première des New York Red Bulls ?

Je suis amené à m’entraîner environ deux fois par semaine avec la MLS. J’ai fait toute la pré-saison avec eux. Ils tiennent à me garder, je devrais participer à plus d’entraînements avec eux.

Pour revenir sur l’USL, c’est un championnat qui ne cesse de se développer. Quel regard avez-vous là-dessus ?

C’est un super championnat. Il y’a deux conférences de 15 équipes (est/ouest) où tout le monde peut battre tout le monde. Les matchs sont tous retransmis en live sur YouTube, c’est super bien organisé. On voyage beaucoup en avion car le pays est immense. Tout est vraiment professionnel dans la League. C’est un très bon environnement pour gagner du temps de jeu et se faire remarquer. On a toujours 5-6 joueurs de l’effectif « MLS » qui descendent avec nous le week-end donc c’est quand même très compétitif.

A quel championnat français compareriez-vous l’USL ?

Je dirais que l’USL ressemble à du CFA en général, voire National pour les meilleures équipes du pays. Mais c’est dur de juger puisque ça fait un moment que j’ai quitté les terrains en France.

Découvrir la MLS avec les New York Red Bulls, vous pensez que c’est possible ?

Oui je pense que c’est atteignable aux New York Red Bulls. Je pense avoir le niveau pour y jouer. Ce qui m’embête c’est qu’il y a des quotas d’étrangers (8 autorisés seulement, ndlr). Malheureusement, ces places étaient déjà prises en début de saison, c’est une des raisons pour laquelle je n’ai pas signé cette année. Puis avec les règles de salary cap, allocation money, ça complique un peu plus les choses.

Dans le futur, un retour en France est envisageable ?

C’est possible en effet. Je vis une expérience top ici, mais si je n’obtiens pas de contrat en MLS, je pense rentrer en Europe, et pourquoi pas en France. J’ai pris goût au voyage et je sais que je peux m’adapter un peu n’importe où. Mais c’est vrai que se rapprocher de ma famille serait une très bonne chose.

Commentaires

JV : SITE OFFICIEL

Bienvenu ! Sourire

A 98 ans, la Jeunesse Villenavaise est à la fois le club le plus ancien et le plus important de Villenave dʼOrnon, mais aussi un des clubs les plus dynamiques de la Ligue d’Aquitaine.

Le club compte près de 500 licenciés, dont 60 dirigeants bénévoles qui oeuvrent au quotidien pour faire vivre ce club. 

Lʼaccès à ce haut niveau est dʼabord le fruit dʼun projet sportif qui, depuis de nombreuses années, a beaucoup axé son travail sur la qualité des éducateurs, tous diplômés. Ils encadrent les différentes équipes, des jeunes aux seniors ainsi que sur la formation. Le parcours de notre équipe Seniors hisse le club vers le haut niveau national amateur.

Pour répondre à nos objectifs, nous avons besoin de toutes les forces vives, alors n'hésitez pas à venir nous rencontrer ! 

Michel POIGNONEC et Christophe CHAVANSOT

Co-Présidents de la Jeunesse Villenavaise

PHOTOS

Vous êtes parents, dirigeants, amis... n'hésitez pas à partager avec nous vos photos.

Envoyez les à l'adresse suivante :

secretariat.jv@gmail.com 

Alors tous à vos appareils.... Clin d'oeil

précisez bien l'équipe et le match (merci !)