1 835 155 visites 4 visiteurs

R1 : Match au sommet, l’heure de vérité

11 mai 2018 - 18:14

VILLENAVE-D’ORNON - CESTAS
La montée en N3 se jouera demain soir entre le leader cestadais et son dauphin villenavais

Il reste encore deux journées de championnat. Mais le choc qui va opposer demain Villenave-d’Ornon à Cestas déterminera sûrement le club qui accédera en National 3 à l’issue de cet exercice 2017-2018. Trois points séparent les leaders cestadais de leurs dauphins villenavais. Une victoire de ces derniers, quel que soit le score, leur offrirait la première place.

Une situation pas facile à vivre du côté des Cestadais. Équipe surprise de la saison, le SAGCestas a mené la danse depuis les premiers coups de ballon cet été. Mais son avance s’est effritée au fil des journées. Laurent Abribat, son coach, se fait une raison: «On se doutait bien que le championnat n’allait pas se jouer à trois journées de la fin et que ce serait difficile jusqu’au bout. Maintenant, nous possédons un petit joker car un match nul serait un bon résultat pour nous. Nous savons de toute façon que nous allons disputer les 90 minutes les plus importantes de l’histoire du club. Nous y sommes préparés. Mais que ce serait cruel d’échouer sur la ligne
La déception de l’entraîneur vient de plus haut. Les clubs aquitains de N2, le Stade Bordelais et Trélissac, jouant encore le maintien, la poule Sud de R1 ne verra pas les deux premiers monter automatiquement en N3 comme initialement prévu. Les premiers des deux poules de la Ligue Nouvelle-Aquitaine monteront alors que la troisième accession se jouera entre le meilleur deuxième de chaque poule. Et pour le moment, suspense total également
puisque les seconds des deux groupes comptent exactement le même nombre de points.

«Tout se jouera sur ce match»

Des considérations que ne calcule pas encore Cédric Navarro. Le technicien villenavais pense juste à gagner
cette rencontre et rien d’autre : « Pour nous, tout se jouera sur ce match. Il faut que l’on gagne, un point c’est tout. Mais je ne veux pas mettre une pression excessive sur mes joueurs. Nous n’avons rien changé à nos habitudes.» Le favori villenavais de début de saison est pourtant passé tout près du zéro pointé avant de se reprendre au bon moment : «Depuis deux trois mois, les joueurs ont compris que nous pouvions encore atteindre nos objectifs, analyse Cédric Navarro. On s’est remis au travail. Nous comptions 12 points de retard sur Cestas voici quatre mois. On revient de nulle part. Nous savons que prendre la première place restera un exploit vu notre début de saison. Ça
nous enlève de la pression.» Verdict demain soir.

Le match Villenave-d’Ornon
(2e/45pts)- Cestas (1er/48 pts), demain
à 19heures, au stade Alain-Roche
à Villenave-d’Ornon.

Sud Ouest -Vincent Ferrandon

Commentaires

SITE OFFICIEL

 

Bienvenue ! 

 

A 98 ans, la Jeunesse Villenavaise est à la fois le club le plus ancien et le plus important de Villenave d'Ornon, mais aussi un des clubs les plus dynamiques de la Ligue d’Aquitaine.

Le club compte près de 500 licenciés, dont 60 dirigeants bénévoles qui oeuvrent au quotidien pour faire vivre ce club. 

L'accès à ce haut niveau est d'abord le fruit d'un projet sportif qui, depuis de nombreuses années, a beaucoup axé son travail sur la qualité des éducateurs, tous diplômés. Ils encadrent les différentes équipes, des jeunes aux seniors ainsi que sur la formation.

Jeu et Valeur, deux mots qui caractérisent notre club, qui ne demande qu'à grandir avec l'aide de tous. Alors venez nous rejoindre !  

Michel POIGNONEC et Christophe CHAVANSOT

 Co-présidents

 

juil.
18:00
Bureau ou Foyer
juil.
19:00
Terrain d'honneur