2 067 160 visites 13 visiteurs

L'ITW décalée de... Jérémy GANDOLFI

14 juin 2013 - 16:33

Le défenseur de la JV est un pur produit du club. Celui qui y a fait toutes ses classes s’apprête à découvrir le CFA. En défenseur malin, il tacle gentiment ses coéquipiers lors de cette interview décalée. (par S-Grégoire)

Jérémy, tu vas entamer ta vingtième saison au sein de la JV, tu n'as pas envie de changer d'air ? 
Je suis à le JV depuis que j'ai commencé le football en débutant. J'ai connu toutes les équipes de jeunes, notamment celles évoluant au niveau national. Alors, bien sûr, à la fin de chaque saison, il y a des propositions mais je n'y prête pas attention car la JV est mon club de cœur. Ici, les équipes évoluent à un très bon niveau alors pourquoi allez ailleurs ? 

Quels étaient les objectifs du club cette année ? 
L'objectif de début de saison était le maintien, c'était du moins le discours du président. Après Pépite nous a toujours dit qu'il fallait viser plus haut pour progresser. Le fait de se retrouver leader après plusieurs mois de compétition nous a conforté dans l'idée qu 'il y avait quelque chose de plus à jouer. L'équipe est jeune avec beaucoup de qualité et le coach nous a poussé pour le résultat que l'on connaît. 

Et tes objectifs personnels ? 
C'était pour moi la première fois que j'évoluais à ce niveau. Mon objectif était de faire le plus de matches possibles afin de continuer ma progression. Après, comme le coach le dit, on ne parle pas trop souvent des défenseurs. Le seul moyen de se faire remarquer, c'est d'être une défense imperméable. Ça a été le cas pendant un moment avant un gros trou d'air fin novembre, début décembre. Sur trois matches où nous avons pris l'eau, nous avons pris plus de dix buts. Cette mauvaise série nous a empêché de terminer dans les meilleures défenses de la poule mais ne nous a pas empêché de monter. 

Quel est la situation de jeu où tu es le moins à l’aise ? 
J'avoue que je peux être en difficulté sur le jeu aérien car je ne suis pas excessivement grand. Parfois, je rencontre des joueurs très rapides, plus rapides que moi. Dans, ces cas là, comme l'explique le coach, il faut savoir être malin pour compenser... (rires) 

Quel est le geste technique que tu maîtrises le moins ? 
Je sais que je vais me faire chambrer en répondant ça mais c'est pas grave : je considère que je suis un joueur technique ! Après, mes passements de jambes ne sont pas assez rapides, je n'arrive même pas à feinter mon chien dans mon jardin lorsque j'en tente ! (rires)

 

MEILLEUR SOUVENIR :

LE MATCH DE MONTÉE EN DH (OU PEUT-ÊTRE LA VEILLE ?)

 

Comment célèbres-tu tes buts ? 
Cette saison, je n'en ai mis qu’un sur coup-franc et j'ai délivré deux à trois passes décisives. Souvent, sur nos buts, nous allons vers le banc pour communier avec tout le monde. C'est à l'image du groupe super solidaire que nous sommes. 

Le but de tes rêves serait lequel ? 
(rires) Disons que sur un beau centre qui viendrait de la gauche, je mettrais une reprise de volée dans le petit filet ou la lucarne opposée sans que le ballon ne touche le sol. 

Et la femme idéale tu la verrais comment ? 
Alors, là, étant donné que je me marie dans trois mois, si je ne réponds pas la mienne, c'est un coup à tout faire capoter. Donc comme je n'ai pas envie de me faire tuer et de dormir sur le canapé, je réponds ma future femme... (rires) Ceci-dit, j'avoue avoir un petit faible pour Jessica 
Alba... 

Quel est ton idole footballistique ? 
Zizou et j’appréciais notamment le fait qu’il ne fasse pas trop de vagues en dehors du terrain. Mais aujourd’hui les références, ce sont Lionel Messi et Cristiano Ronaldo

Le joueur le plus connu contre qui tu as joué ? 
J'ai joué contre 
Gaëtan Charbonnier lorsque nous avons rencontré la réserve du Montpellier Hérault SC J'ai aussi affronté Grégory Sertic et Lamine Sané en jouant contre la CFA des Girondins de Bordeaux. 

Ton meilleur souvenir footballistique? 
C’est le match de la montée de DSR en DH contre les Croisés de Bayonne. Avec 
Marc Couturier, nous étions sortis la veille jusqu’à six heures du matin. Lors de la rencontre, c’est Marc qui met le but de la montée. Ce qui est sûr, c’est qu’on l’a fait quand on avait dix-huit ans mais qu’aujourd’hui que nous en avons vingt-cinq, ce ne serait plus possible… (rires)

 

VINCENT OLLIER, LE FILS DU COACH !

 

Le pire? 
La saison où je me suis cassé le bras. Cela m’a tenu éloigné des terrains pendant trois à quatre mois et ça a été très long. 

Passons à la vie du vestiaire, sois franc ! 
Il y a-t-il un chouchou du coach ?
 
(rires) Oui, 
Vincent Bezecourt qui s’appelle en fait Vincent Ollier : c’est carrément le fiston du coach ! 

Qui se fait le plus chambrer dans l’équipe ? 
Yannick Coudouel dit « le Coudou ». Il se fait chambrer sur ses sorties aériennes catastrophiques et aussi à cause de la bande adhésive qu’il y a sur sa ligne de but et qui l’empêche de faire des sorties devant les attaquants… (rires) 

Qui a le plus de mal techniquement ? 
Ismaël Kamardine qui a vraiment du mal sur les transversales. En plus, il est à la recherche d’un but depuis qu’il est U13 (rires) et encore même avant… 

Qui est le plus impressionnant ? 
Bertrand Charvet qui fait partie des meilleurs buteurs du club alors qu’il joue défenseur, c’est impressionnant. Après, il y a « l’homme de pierre », Yannick Ahounou, qui est le seul joueur à avoir des pectoraux même dans le dos ! Il est tellement impressionnant physiquement qu’il nous file des complexes sous la douche… (rires) 

Qui a le plus mauvais caractère? 
Benjamin Dubois râle toujours pour un rien : il râle parce que l’entraînement est trop court, il râle parce que l’entraînement est trop long… Au final, il épuise tout le monde et en particulier le coach ! (rires)

 

ADRIEN MERCERON, LE MATT POKORA DE LA JV

 

Qui dans l'équipe serait capable de ne pas te donner le ballon alors que tu es seul au centre ? 
Axel Laé qui sans aucun doute préfèrera tenter un petit pont dans la surface pour se régaler la semelle et encore plus s’il y a du public à régaler. 

Qui est le beau gosse du vestiaire ? 
(rires) 
Adrien Merceron, notre Matt Pokora à nous ou encore mieux, notre Baptiste Giabiconi. Il a énormément de succès avec les filles ! Enfin, surtout depuis que nous l’avons relooké dans l’intimité du vestiaire. Depuis, « c’est beaucoup mieux gamin !» 

Justement qui a besoin d’un relooking dans le groupe ? 
Marc Couturier pour son cuir style pilote d’avion qui n’est même pas à sa taille et ses jeans pattes d’éléphant d’une autre époque. Voilà, comme ça, ça va le faire redescendre un peu… (rires) 

Qui est le roi de la troisième mi-temps ? 
Marvin Sinzogan qui est l’animateur du vestiaire et le leader de la troisième mi-temps. 

Parmi tes coéquipiers, qui n’aimerais-tu pas avoir comme fils ? 
Benjamin Dubois parce que son caractère serait trop dur à gérer au quotidien. Allez, « sans rancune Benji ! » 

Parmi tes coéquipiers, qui n'aimerais-tu pas avoir comme père ? 
Le capitaine 
Kévin Mutombo car si je fais une connerie et qu’il m’en tire une, il me décroche la mâchoire à coup sûr ! Alors, vu que je ne suis déjà pas trop mignon…

 

"MERCI MA CHÉRIE POUR TA PATIENCE"

 

Un petit mot sur ton coach, Philippe Ollier, tu peux y aller, il ne lira pas cette interview décalée… 
Pépite m’a fait l’honneur d’être son adjoint pour le dernier match, résultat : on en a pris trois… (cf vidéo) Sinon, c’est un coach qui sait tirer le meilleur de ses joueurs en les poussant à progresser. Petite dédicace à Olivier Lassalle, alias « Bibi », le véritable coach adjoint : surtout qu’il continue à nous faire rire… 

As-tu une manie de footballeur ou un petit secret inavouable? 
J’aime bien rentrer en troisième position sur le terrain en me plaçant juste derrière le gardien de but. 

Si tu devais donner une bonne raison de venir au stade Alain Roche à Villenave d’Ornon : 
Nous faisons parler de nous par la qualité de notre jeu. Le club est familial et il y a de bons résultats. Au passage, j’en profite pour remercier tous les bénévoles qui œuvrent au club pour nous mettre dans les meilleurs conditions. 

As-tu un message personnel à faire passer ? 
Oui tout d’abord à ma copine qui me reproche systématiquement à chaque interview de ne pas parler d’elle… Alors voilà, même si je vais passer pour un canard et que les autres ne vont pas me louper : merci ma chérie pour ta patience car j’ai bien conscience que le foot est un sport très prenant. Ensuite, à mon pote Mathias Martin, il faut absolument qu’il arrête de m’entraîner dans ses paris sportifs parce qu’on ne gagne jamais et je ne veux pas y laisser ma paye… Enfin, un petit coucou à tous mes collègues de travail Les Fontaines de Monjous

Propos recueillis par S.G.

Jérémy Gandolfi 
 le 20 septembre 1987. 
Poste : latéral droit ou défenseur axial. 
Club : Jeunesse Villenavaise. 
Parcours : Jeunesse Villenavaise (depuis 1996) 

 


Commentaires

SITE OFFICIEL

 

Bienvenue ! 

 

Créée en 1921, la Jeunesse Villenavaise est à la fois le club le plus ancien et le plus important de Villenave d'Ornon, mais aussi un des clubs les plus dynamiques de la Ligue d’Aquitaine.

Le club compte près de 400 licenciés, dont 50 dirigeants bénévoles qui oeuvrent au quotidien pour faire vivre ce club et 17 éducateurs, tous diplômés.

L'accès à ce haut niveau est d'abord le fruit d'un projet sportif qui, depuis de nombreuses années, a beaucoup axé son travail sur la qualité des éducateurs. Ils encadrent les différentes équipes, des jeunes aux seniors ainsi que sur la formation.

Jeu et Valeur, deux mots qui caractérisent notre club, qui ne demande qu'à grandir avec l'aide de tous. Alors venez nous rejoindre !  

Michel POIGNONEC et Christophe CHAVANSOT

 Co-présidents

 

ESPACE PARTENAIRES

Les nouvelles prestations Partenaires sont désormais disponibles pour la saison 2019/2020. Retrouvez l'intégralité du projet dans notre onglet Partenaires/Le Club des Partenaires

Téléchargez ici nos prestations partenaires

 

LA JV RECRUTE !!!

   

La JV souhaite renforcer son équipe à la comptabilité du club. 
La mission principale consiste à la saisie et la codification des factures, à l’enregistrement des écritures comptables et au classement des documents.

➡️ Vous êtes intéressé(e)? Merci de contacter Christophe Chavansot au ‭06.77.30.22.94‬