2 064 748 visites 7 visiteurs

Club : retour sur le stage de pâques avec J.Mette

31 mai 2014 - 18:02

En avril dernier, Julien Mette a mis en place une toute nouvelle action au sein du club : l’organisation d’un stage non pas accès que sur le football (pratique) mais plus sur les a côtés. Retour donc avec lui sur ce stage qui a connu un succès…

 

Le stage était accès sur 3 thématiques (Alimentation/hygiène de vie - l’Arbitrage - La rencontre avec des pro). Pourquoi ces thématiques ?

L'objectif du stage était d'apporter un plus par rapport au quotidien des entraînements de la saison.

Dans le cadre d'un club amateur, pris dans le calendrier des compétitions, nous n'avons pas toujours le temps d'approfondir les sujets importants ou même des notions de terrains importantes comme les coups de pieds arrêtés par exemple.

Mon choix s'est porté sur un stage vacances, je me suis dit que c'était l'occasion idéale pour y mener des actions en faveur de l'arbitrage. Trop de joueurs perdaient du temps à contester des décisions, focaliser sur une soi-disant erreur de l'arbitre et perdaient ainsi trop d'énergie à se laisser déconcentrer facilement.Pour toutes ces raisons, l'arbitrage était un thème primordial à aborder.

 

Ensuite, l'hygiène de vie c'est pour moi LE sujet intrinsèque à la pratique sportive. Si tu fais du sport c'est pour être en bonne santé. Par hygiène de vie on entend évidemment l'aspect hygiénique (se brosser les dents, se doucher...) mais également tout ce qui est englobé sous le terme « d'entrainement invisible » : soit l'alimentation, l'hydratation, le sommeil, les soins...

Pour moi, ayant pratiqué plusieurs sports depuis tout jeune, et faisant partie d'une famille de sportifs, c'est un sujet qu'on ne devrait même pas aborder. Mais finalement je me suis rendu compte que non : la douche après l'entrainement, le fait d'amener sa gourde, faire attention au repas que l'on prend la veille du match, tous ces petits détails sont important. Voir des joueurs avoir une hygiène de vie si éloignée de leurs ambitions sportives je dois avouer que ça m'a surpris. En rappelant certaines règles élémentaires j'avais parfois l'impression de passer pour un médecin ou un dictateur. On avait souvent des discussions là-dessus avec Cyriaque Otta. Ce constat, nous sommes plusieurs éducateurs à l'avoir fait, mais comme je disais, dans le feu de l'action, dans la saison c'est compliqué de prendre le temps de revenir là-dessus. Alors pour moi, l'idéal c'était de repartir à la base en sensibilisant un public plus jeune, mais assez mature intellectuellement pour comprendre et donc prendre conscience. C'est pourquoi je me suis porté sur les u12 à u14

Enfin, pour la rencontre avec des pros, là c'est plus une opportunité. L'idée c'était d'amener un moment souvenir, une sorte de récompense à ces jeunes d'avoir été présent, d'avoir fait cette démarche de s'inscrire en sachant que ce serait pas foot foot foot… Pour moi le sport c'est la méritocratie. La victoire se mérite au prix de sacrifices et d'efforts. Et on peut décliner ça en une infinité de choses. Un beau but se mérite, un beau geste, la confiance, le respect , la place de titulaire... tout ça se mérite. Donc on va dire que les stagiaires méritaient cette rencontre. On fait venir des pros, deux internationaux, mais c'est pour parler football. Avec une petite idée derrière : que les jeunes prennent conscience de l'infime chance de devenir pro, des sacrifices à mettre en oeuvre et des qualités demandées. Ce qui devait ressortir de cette rencontre c'était la discipline et l'exigence envers soi. Parce que là aussi, entre les aspirations de certains et ce qu'ils mettent en oeuvre dans leurs entrainements, par leur comportement, leurs attitudes, il y a un gouffre.

 

Pour résumé, ce qui a guidé mon choix sur ces trois sujets c'est mon analyse sur les manques repérés chez nos joueurs u15 à seniors. Des bons joueurs de foot, parfois talentueux, mais qui peuvent facilement se gâcher en négligeant des détails. Alors que c'est toujours les détails qui font la différence

 

Peux tu nous parler du déroulé de chacun de ces moments ?

A chaque journée une thématique Et à chaque thématique une intervention externe.

Le premier jour, mon ami Julien Durand, coach sportif et préparateur physique, et accessoirement ancien pensionnaire du centre de formation du Stade Rennais, est venu à la rencontre des stagiaires pour leur parler des notions basiques mais importantes sur l’entrainement invisible : le sommeil, l'alimentation, l'hydratation principalement. Et même les joueurs CFA qui m'aidaient à encadrer avaient des questions à poser. On s'est appuyé sur deux vidéos du nutritionniste de Villareal, qui expliquaient ce qu'il préconise aux jeunes de leur centre de formation. Ca leur parle, c'est concret. Les joueurs ont pu poser des questions et Julien pédagogue et sait très bien simplifier des concepts compliqués, a su leur faire comprendre pourquoi et comment. C'est ce qui était important.

Le deuxième jour : arbitrage. Le matin on a fait des jeux réduits et nous les grands, nous faisions un arbitrage volontairement déloyal. On avantageait pas toujours la même équipe mais l'objectif était de voir leurs réactions face à une erreur d'arbitrage. Là avec des jeunes u12-u13-14 c'est gentil. On sait qu'ils peuvent s'améliorer et ça va jamais très loin. Ainsi, on a pu voir que certains ont du boulot , alors que d'autres savent très bien tourner la page pour se re-concentrer sur le jeu. Ceux-là sont les vrais compétiteurs. Ensuite, comme la veille, un intervenant extérieur est venu : l'ancien arbitre de Ligue1, Ligue2 et champion's league : Pascal Viléo. On s'est donc appuyé sur son vécu. L'échange a duré 1h30, à ma grande surprise. On a pu s'apercevoir que les gamins connaissent plutôt bien les lois du jeu. Pour tout ce qui est de l'arbitrage des mains, des hors jeu et la fameuse "faute en qualité de dernier défenseur", on doit tout revoir à zéro. Pacal Viléo a été super. Il a le contact facile, ce qui a incité les garçons à être curieux.

Après cette rencontre, les joueurs ont réalisé un biathlon technique sur le terrain. Il s'agit d'un jeu ludique, disputé par équipes de 2. J'ai mélangé un "grand" (u14 ou u13) avec un "petit" (u12). Le jeu consiste à effectuer un atelier technique, puis une fois réalisé, il faut venir à la table centrale où se trouvent les éducateurs, pour répondre à une question sur l'arbitrage. Si la réponse est bonne, l'équipe passe à l'atelier suivant. Si la réponse est fausse, elle doit recommencer le même atelier. Ca permet de réviser les lois du jeu tout en s'amusant.

Enfin, pour le troisième et dernier jour : ce sont Landry N'Guemo et Gregory Sertic qui sont venus à la rencontre de nos jeunes joueurs. Ils sont venus d'eux-mêmes, par gentillesse et soucis de transmettre. Certainement que les stagiaires étaient un peu impressionnés. Mais en tout cas, c'était super de voir deux internationaux, dont un qui est coéquipier de Eto'o quand même, là aussi ça parle, et l'autre qui a été champion de France, qui a même porté le brassard du club fanion de la région, être aussi simples, abordables. Les stagiaires se sont bien comportés, et à travers l'échange entre Sertic et Marvin Sinzogan, qui s'était affronté en 19nationaux quelques années auparavant, ils ont eu sous leurs yeux l'exemple concret que jouer à tel niveau ne garantit rien. Encore, Marvin n'a pas à rougir, il joue en CFA.

 

Pour t'accompagner, tu étais entouré de quatre joueurs de la CFA. Peux-tu nous en dire plus ?

Un des objectifs du stage était de renforcer l'identité club. Le stage était réservé aux joueurs de la JV (ou futurs joueurs). Il était sous la direction du coach des u18, donc quelqu'un que ces joueurs ne voient normalement jamais durant une saison. Les quatre joueurs de la CFA donnent déjà un coup de main à l'Ecole de foot. Les jeunes du club les connaissent mais les voient peu. Pour moi, ils doivent s'identifier à eux. Quand on a pour ambition de créer une identité club, les seniors doivent être leurs exemples. Cette proximité a permis de renforcer les liens. Les jeunes se sont sentis importants pour le club. A la JV une large majorité de l'effectif de la CFA a été formé au club. Les quatre joueurs en question (Sinzogan, Laé, Bas et Barrabes) ont été super dans l'état d'esprit. Ils ont compris le but du stage et se sont assimilés les thématiques. C'est ça le plus important. Du coup, ils m'ont vraiment épaulé dans mes démarches. Par exemple, lorsqu'il fallait arbitrer de manière déloyale ils l'ont fait. Ils l'ont bien fait et ils ont compris pourquoi ils le faisaient. Mais plus que ça, ils ont admis que eux-même en CFA avaient également du travail à faire par rapport à ça.

Sur les thématiques hygiène de vie et arbitrage, les stagiaires ont vu les joueurs CFA poser des questions, parler de leur cas personnel. Du coup, j'avais sous les yeux un groupe villenavais qui ne faisait qu'un. Quel que soit l'âge, je voyais les mêmes problèmes rencontrés, les mêmes interrogations, et le même (bon) état d'esprit. Leur présence, mais surtout la qualité de leurs interventions, leur investissement dans le projet est selon moi, la première raison de la réussite du stage

 

 

Vu la réussite de cette 1ère édition, le club envisage de renouveler l’opération. Quelle(s) autre(s) thématique(s) pourrai(en)t être abordé ?

Oui absolument. Le stage sera reconduit. Ca doit devenir un projet club. Nous sommes ambitieux sportivement, nous devons l'être sur tous les plans. Les joueurs villenavais sont tous de bons garçons. Nous n'avons pas de mauvais gars ici. J'irai même jusqu'à dire qu'ils sont tous adorables. Je vois une vraie identité, un vrai profil villenavais. Mais j'ai tendance à dire qu'ils ont les défauts de leurs qualités.Comme partout, il faut s'améliorer sur certains aspects. L'important c'était avant tout d'identifier ces aspects. Ce sont désormais nos priorités à nous les éducateurs. La deuxième étape c'est que les joueurs en prennent conscience et l'admettent. Condition sine qua non pour progresser.

Les deux conditions sont réunis, il faut maintenant foncer dans ce type de projets mêlant le sportif et l'éducatif.

Après il n'y a pas 50 sujets à bosser ici. Rien que sur ces trois thématiques là on est passé à côté , on a survolé pleins de détails. Il faudra encore rabâcher et répéter pour que ça rentre à ces générations et aux suivantes. Nous sommes des clubs amateurs, on ne peut pas tout avoir. Une thématique que j'aimerais aborder c'est presque philosophique : j'aimerais que les joueurs villenavais comprennent qu'efficacité ne riment pas toujours avec esthétique. Mais là, je parle de pur terrain

 

Un message particulier à diffuser ?

Je pense que j'ai fait passer plusieurs messages durant cette interview... Je me dois de remercier tous ceux qui ont permis à ce stage d'être une telle réussite. Je m'attendais à 15 joueurs et j'arrêtais les inscriptions à 25. J'en ai eu 26. Pas d'absences, pas de retards, pas de fortes têtes… Donc c'est qu'on a été bons. Et dans ce "nous" il y a, dans le désordre, Celine, Jean Michel Chateauraynaud, Jean Pierre Rougier, Joëlle Amiot, Philippe Ollier, Marvin Sinzogan, Axel Laé, Kerim Bas et Julio Barrabes.

Enfin, même si je les ai remercié personnellement, je renouvelle ici mes sincères remerciements aux intervenants : Julien Durand, Pascal Viléo, Greg Sertic et Landry N'Guémo.

 

Un grand merci donc à tous, encadrants, intervenants et joueurs d’avoir participer à ce premier stage et RDV l’année prochaine !

Commentaires

SITE OFFICIEL

 

Bienvenue ! 

 

Créée en 1921, la Jeunesse Villenavaise est à la fois le club le plus ancien et le plus important de Villenave d'Ornon, mais aussi un des clubs les plus dynamiques de la Ligue d’Aquitaine.

Le club compte près de 400 licenciés, dont 50 dirigeants bénévoles qui oeuvrent au quotidien pour faire vivre ce club et 17 éducateurs, tous diplômés.

L'accès à ce haut niveau est d'abord le fruit d'un projet sportif qui, depuis de nombreuses années, a beaucoup axé son travail sur la qualité des éducateurs. Ils encadrent les différentes équipes, des jeunes aux seniors ainsi que sur la formation.

Jeu et Valeur, deux mots qui caractérisent notre club, qui ne demande qu'à grandir avec l'aide de tous. Alors venez nous rejoindre !  

Michel POIGNONEC et Christophe CHAVANSOT

 Co-présidents

 

ESPACE PARTENAIRES

Les nouvelles prestations Partenaires sont désormais disponibles pour la saison 2019/2020. Retrouvez l'intégralité du projet dans notre onglet Partenaires/Le Club des Partenaires

Téléchargez ici nos prestations partenaires

 

LA JV RECRUTE !!!

   

La JV souhaite renforcer son équipe à la comptabilité du club. 
La mission principale consiste à la saisie et la codification des factures, à l’enregistrement des écritures comptables et au classement des documents.

➡️ Vous êtes intéressé(e)? Merci de contacter Christophe Chavansot au ‭06.77.30.22.94‬