2 064 244 visites 10 visiteurs

Football : une saison dans l’ordre des choses pour les clubs nationaux de Gironde

31 mai 2014 - 17:11

Article Sud Ouest : Une nouvelle fois, la longueur du championnat a eu raison du « petit » en CFA où les deux clubs bordelais se retrouveront seuls la saison prochaine. Lège Cap Ferret a lui confirmé son émergence en CFA2.

La saison vient de tirer le rideau pour les clubs du département engagés dans les compétitions régies par la Fédération Française de Football à savoir le Stade Bordelais, la réserve des Girondins, Villenave et Lège Cap Ferret. Une saison qui voit trois des quatre clubs sauver leur place dans leurs divisions respectives, seul le promu Villenave faisant l'ascenseur de CFA en CFA 2. Un championnat de CFA qui n'avait pas accueilli trois clubs départementaux depuis très longtemps. Et les pensionnaires du quatrième échelon national qui n'abordaient pas de la même façon la saison entre les ambitieux du Stade Bordelais, les jeunes Girondins et les surprenants villenavais, qui découvraient le niveau.

 

 

Avenir : dans la continuité

LE STADE BORDELAIS VEUT MUSCLER SON ATTAQUE.

« Nous voulons engager trois-quatre joueurs expérimentés, ayant connu le CFA ou le National. Des recrues qui viendraient gonfler le secteur offensif. » Alain Fournier, le président du Stade bordelais a pointé du doigt les manques de son effectif. Confiance sera aussi conservée envers le staff technique et l’entraîneur Frédéric Parisot qui a façonné ce groupe au fil de la saison. Si la stabilité sera de mise au sein des Lions, ces derniers, qui vont perdre Kevin Bacle (en partance à Toulouse pour ses études et qui va s’engager à Blagnac), pensent aussi à faire venir une à deux recrues venues de DH pour aguerrir des jeunes pousses. Le but sera de progresser pour la troisième saison du club en CFA avec en ligne de mire un Top 5 en fin de saison prochaine.

Un Stade bordelais qui très tôt affichait la couleur avec un recrutement XXL, avec les venues des ex pros Leugueun et Bugnet notamment. Un effectif remanié à 80 % avec un nouveau coach Frédéric Parisot à sa tête. Mais après un départ plein d'espérance avec une victoire et un nul, l'équipe va rentrer dans le rang jusqu'à rester scotchée dans le gruppetto à l'orée de la trêve hivernale.

« L'amalgame a été plus long que prévu, avoue d'ailleurs le coach des Lions. La phase aller a été difficile jusqu'au déclic survenu au mois de janvier. »

 

Une victoire sur le terrain du futur champion Avranches (0-1) qui change tout. Renforcée par les arrivées de Belson, Moudio et Bakayoko, l'équipe redresse alors la barre jusqu'à devenir irrésistible, enchaînant même une série de huit matchs en n'encaissant qu'un seul but. « Nous avions plus d'énergie sur cette phase retour rendant le bilan de cette saison positif » ajoute Frédéric Parisot. Finalement huitièmes, les stadistes devancent d'une tête les jeunes pousses girondines. Des Marine et blanc qui auront connu un retard à l'allumage à domicile, attendant six matchs à Galin avant de l'emporter enfin.

 

VILLENAVE SANS RÉVOLUTION.

Descente n’est pas toujours synonyme de révolution de palais. Villenave va jouer la continuité au niveau du staff ainsi qu’au niveau de son effectif. Toute la semaine dernière, l’entraîneur Philippe Ollier et le président Michel Poignonnec ont rencontré leurs joueurs individuellement. Des éléments qui dans leurs grandes majorités ont décidé de tenter le pari de la remontée immédiate : « Nous avons la volonté de poursuivre sur notre voie, assure le président villenavais. Nous souhaitons nous appuyer sur l’expérience accumulée toute cette saison en CFA pour rebondir au plus vite à l’étage du dessus. »

Jamais très loin des premiers non relégables, les joueurs de la JV n'auront jamais pu passer le cut. «Nous avions le plus petit budget de la division, tient aussi à souligner le coach Philippe Ollier. Nous n'avons pas réussi à être décisifs en phase offensives et défensives. » Sanctionnée de deux points par la DNCG, l'équipe, séduisante dans son expression collective, a manqué de souffle dans la dernière ligne droite pour espérer se maintenir.

« Le manque d'expérience, les longs déplacements, l'usure de la saison a eu raison de nous, estime le défenseur Jérémy GandolfiNous n'étions pas loin, ça se joue sur peu de choses mais ces petits détails auront basculé à chaque fois en notre défaveur. Il nous aura manqué une série de résultats positifs. »

 

Les Villenavais retrouveront à l'étage du dessous les joueurs de Lège-Cap-Ferret. Un club qui découvrait ce niveau et qui aura séduit dans ses intentions de jeu. Auteurs d'un début de championnat canon, les joueurs du Nord-Bassin auront su se décomplexer très rapidement.

 

LÈGE-CAP-FERRET VEUT S’ÉTOFFER.

Amener de l’expérience. Tel est le leitmotiv du côté de Lège-Cap-Ferret en vue de la deuxième saison du club en CFA 2. Pour autant, le groupe mené par Alexandre Torres ne va pas subir de gros bouleversements : « Pour le moment, nous n’avons fait signer personne ni enregistrer le moindre départ, assure le coach. Le groupe 2014-2015 sera d’ailleurs identique à 90 % à celui de cette saison. » Pour le reste, le technicien cherche à recruter trois à cinq joueurs, dans tous les secteurs, afin d’amener de « de la maturité qui nous a manqué à certains moments de notre saison. »

 

« Nous voulions prendre une belle entame, accumuler les points au départ pour ne pas douter dès les moments les plus difficiles. Du coup, on a vécu une saison sereine et prometteuse pour la suite » analyse Alexandre Torres, l'entraîneur cap ferrien. Finalement septièmes de leur groupe de CFA 2, ses troupes auront l'occasion de confirmer ces promesses l'an prochain.

 

LES GIRONDINS DIESEL

Au gré des rencontres en retard, les hommes de Patrick Battiston se sont même retrouvés un temps menacé par la zone rouge. Pas de quoi douter du côté du Haillan. Patiemment, l'ex-international a façonné son groupe, mettant l'accent sur l'animation offensive, longtemps en panne durant cet exercice 2013-2014. Une fois la mire réglée, la réserve des Girondins s'est éloignée de la zone de relégation en y mettant la manière comme en témoigne leurs treize réalisations lors des cinq dernières journées.

Leurs trois derniers buts de la saison ont enfoncé un peu plus Villenave qui connaissait son funeste sort depuis la semaine précédente. Promu cette saison, le club villenavais voulait continuer une progression qui l'avait fait grimper de DH en CFA en deux ans. Mais la marche allait s'avérer trop haute pour des promus trop inexpérimentés pour les joutes de CFA.

 

 

Vincent Ferrandon

Commentaires

SITE OFFICIEL

 

Bienvenue ! 

 

Créée en 1921, la Jeunesse Villenavaise est à la fois le club le plus ancien et le plus important de Villenave d'Ornon, mais aussi un des clubs les plus dynamiques de la Ligue d’Aquitaine.

Le club compte près de 400 licenciés, dont 50 dirigeants bénévoles qui oeuvrent au quotidien pour faire vivre ce club et 17 éducateurs, tous diplômés.

L'accès à ce haut niveau est d'abord le fruit d'un projet sportif qui, depuis de nombreuses années, a beaucoup axé son travail sur la qualité des éducateurs. Ils encadrent les différentes équipes, des jeunes aux seniors ainsi que sur la formation.

Jeu et Valeur, deux mots qui caractérisent notre club, qui ne demande qu'à grandir avec l'aide de tous. Alors venez nous rejoindre !  

Michel POIGNONEC et Christophe CHAVANSOT

 Co-présidents

 

ESPACE PARTENAIRES

Les nouvelles prestations Partenaires sont désormais disponibles pour la saison 2019/2020. Retrouvez l'intégralité du projet dans notre onglet Partenaires/Le Club des Partenaires

Téléchargez ici nos prestations partenaires

 

LA JV RECRUTE !!!

   

La JV souhaite renforcer son équipe à la comptabilité du club. 
La mission principale consiste à la saisie et la codification des factures, à l’enregistrement des écritures comptables et au classement des documents.

➡️ Vous êtes intéressé(e)? Merci de contacter Christophe Chavansot au ‭06.77.30.22.94‬