2 060 782 visites 13 visiteurs

CLUB : Les préparateurs physiques au coeur de la reprise (extrait LFA)

16 août 2014 - 16:15

Nous sommes actuellement en pleine période de préparation. Les joueurs ont retrouvé les terrains depuis peu. Leur objectif : retrouver la forme pour attaquer au mieux la compétition. Les acteurs de cette période de pré-saison sont les préparateurs physiques. Interview croisée de trois spécialistes.

 

Ce sont les bourreaux des joueurs aquitains en ce moment, ils prennent les commandes de tout ou partie des séances d'entraînement, les préparateurs physiques sont les spécialistes qui permettent aux entraîneurs de disposer de joueurs prêts et affutés dès le début de la compétition. Nous sommes allés à la rencontre de trois préparateurs physiques qui nous parlent de leur spécialité. 

Ligue de Football d'Aquitaine : Pour vous, qu'est-ce que la préparation physique ?


Jean-Philippe François – Préparateur physique du F.C. B.A. (CFA 2) : La préparation physique est selon moi un ensemble de procédés d'entrainements qui permet à un individu ou à un groupe d'individus d'optimiser ses qualités physiques en développant les différentes filières énergétiques spécifiques à une discipline sportive. Cette préparation doit être élaborée selon une planification de travail organisée et ordonnée afin que l'individu ou les individus progressent de manière à atteindre un objectif de forme optimal pour un moment précis ou pour une période plus longue. En ce qui nous intéresse et notamment sur l'activité football à un niveau amateur, je pense que cette préparation pour les joueurs qui la suivent et qui la "subissent" doit avoir pour objectif de minimiser en premier lieu le risque de blessure sur une saison, de pouvoir enchainer chaque weekend un match de 90 minutes en plus de la semaine de travail et d'entrainement, d'avoir la "réserve" suffisante pour atteindre la fin du match avec une fatigue la plus minime possible et qu'enfin le joueur puisse récupérer de tous les efforts de la semaine et du weekend de la manière la plus optimale. Aussi, la préparation physique doit intervenir pour la réathlétisation des blessures selon la nature de celles-ci.


Bruno Marrier – Préparateur physique du S.A.Mérignac (D.H.R.) : La préparation physique a pour objectif de préparer les corps aux exigences de l'activité. Il s'agit non seulement de rendre les joueurs plus performants pour favoriser le gain des rencontres mais également de les rendre plus résistants pour éviter qu'ils se blessent. Performance et prévention deviennent, à mon sens, des mots clés dans la définition de la préparation athlétique. Il s'agira donc de concevoir un projet  qui concrétisera ce double objectif sur le terrain. Le préparateur devient donc un concepteur avant de devenir un organisateur-accompagnateur-animateur. Comment agencer nos séances, nos exercices pour essayer d'optimiser les potentiels de chacun ? Quelle charge de travail proposer ? Quel protocole mettre en œuvre pour éviter les blessures au cours de la saison ? Ces questions nécessitent une vraie connaissance du corps, de ses adaptations, associée à une analyse des ressentis des joueurs. La préparation physique est par conséquent une discipline complexe toujours à la recherche d'une vérité contextuelle.


Julien Durand - Préparateur physique de la Jeunesse Villenavaise (CFA 2) : La préparation physique est la "discipline" destinée à analyser et optimiser la performance de l'athlète. L'athlète joueur de foot doit courir longtemps et vite. Il doit sauter, et même résister à des charges lors des duels par exemple. Mais aussi réaliser des gestes techniques spécifiques à son activité, et cela plus ou moins selon le poste. Par conséquent, le travail athlétique trouve sa place à tous les niveaux de la préparation du footballeur : préparation estivale, travail individualisé selon la personne et selon le poste, réathlétisation après blessure, et bien sûr dans la récupération. Il existe aussi dans le travail tactique. En effet, par exemple, les différentes organisations de jeu n'ont pas les mêmes impacts physiologiques, ni ne demandent les mêmes efforts. Ainsi la préparation physique est toujours là...mais le travail est différent selon la période de la saison, le joueur (individualisation), l'organisation tactique, ou tout autre paramètre auquel il faut s'adapter. D'ailleurs, la préparation physique a une base scientifique théorique...mais reste une discipline de terrain. Les joueurs ne sont pas des machines.


Ligue de Football d'Aquitaine   Autour de quoi articulez-vous votre travail ?


Jean-Philippe François – Préparateur physique du F.C. B.A. (CFA 2) : La manière d'établir une programmation est multiple. Aucune méthode n'est meilleure qu'une autre selon moi. Toute méthode est respectable tant que la personne qui la met en place la justifie. Il faut avoir, je pense, des convictions mais surtout pas des certitudes car vous devez toujours être près des joueurs pour avoir leur ressenti, leur sensation qui va vous permettre d'ajuster, de modifier éventuellement votre procédure d'entrainement. Le préparateur se doit d'être à l'écoute de chaque joueur, comme un confident en quelque sorte. Depuis que je pratique (7ème saison auprès d'une équipe séniors), pas une seule préparation n'a ressemblé à une autre car vous êtes toujours dans la réflexion, la remise en question afin d'optimiser votre méthode ou votre travail. Donc en ce qui me concerne et selon mes convictions, il est important dans un premier temps de développer les capacités aérobies lactiques du joueur qui progressivement vont vous amener vers le développement des capacités de puissance aérobie. En parallèle, et il me semble que c'est important pour une activité comme le football, faire un travail préparatoire de renforcement et de développement de la force musculaire afin d'arriver à optimiser l'explosivité (force + vitesse) de chaque joueur. L'aérobie pour la répétition des efforts sur l'ensemble d'un match et d'une saison et le travail d'explosivité car le football est fait d'efforts courts à réaction sur de courtes ou moyennes distances. Dès que cela est possible j'intègre la travail athlétique avec le ballon mais quand un travail demande un contrôle précis du dosage au niveau de l'intensité, le travail se fait sans ballon car nous n'avons pas au niveau amateur tous les outils de suivi que peuvent avoir les clubs professionnels (GPS, cardiofréquencemètre enregistreur, analyse sanguine du lactate, etc....) Enfin, il me semble important de suivre au quotidien les joueurs au niveau de leur diététique et donc de leur poids et masse graisseuse afin d'alerter chacun d'un égarement en cours de saison.


Bruno Marrier – Préparateur physique du S.A.Mérignac (D.H.R.) : Mon travail s'organise autour des qualités qu'exigent l'activité. Un joueur doit être en mesure de répéter des efforts brefs et intenses durant 90 minutes avec des moments de récupération plus ou moins importants. L'idée est donc de travailler les qualités de force, de vitesse et d'endurance. Ces trois thématiques seront visitées au cours de la préparation estivale puis tout au long de l'année sous différentes modalités (intensité, nombre de séries, de répétitions,...). Les exercices intermittents courts alternés avec des jeux réduits ou des séances force-vitesse avec ballon sont par exemple des séances que je propose régulièrement pour atteindre les objectifs.


Julien Durand - Préparateur physique de la Jeunesse Villenavaise (CFA 2) : Pour développer la capacité aérobie, le travail peut se faire en course sans ballon, ou avec ballon, donc intégré dans des ateliers ou jeu. Si l'on veut améliorer, ou entretenir la vitesse, des sprints à intensité maximum, voir supra maximum peuvent être envisagés, tout comme un travail de force en musculation...donc sans ballon. Pour la coordination, il y a une multitude d'exercices de motricité, toujours avec ou sans ballon. Dans tous les cas, il faut envisager une progressivité et prendre en compte la charge totale de travail physique en incluant les exercices techniques et/ou tactiques. La préparation physique est élaborée en fonction de tous ces paramètres. En étroite collaboration avec le staff. Des thématiques sont alors choisies. Cela peut se faire avec ballon, sans ballon, et parfois même hors des terrains. Le coach recherche des moyens et des outils pour améliorer les méthodes d'entraînement. Aujourd'hui, la préparation physique est partie intégrante de l'entraînement en football.


Ligue de Football d'Aquitaine : Quels conseils donneriez-vous aux joueurs pour qu'ils encaissent au mieux cette période si importante ?


Jean-Philippe François – Préparateur physique du F.C. B.A. (CFA 2) : De faire le programme éventuel avant la reprise des entrainements afin de l'appréhender au mieux ainsi que les efforts qui vont être demandés par la suite. D'être assidus aux entrainements car une préparation tronquée n'est pas une bonne préparation et surtout le retard pris au départ va être difficilement rattrapable et risque d'être préjudiciable. De s'investir totalement dans les contenus d'entrainements qui sont proposés et de ne pas tricher. De bien boire pendant et après les entrainements afin d'éliminer tous les déchets (acide lactique...). De bien s'étirer en fin de séance (étirements passifs et longs) et ne pas hésiter à les renouveler une fois chez soi. Et enfin, veiller à l'hygiène de vie au quotidien, les heures de coucher afin d'avoir un sommeil réparateur, bien manger, bien s'hydrater même si je sais que ce n'est pas évident avec toutes les fêtes qui se déroulent l'été…(Rires) Mais bon on peut s'accorder, de temps en temps, un petit excès tant que celui-ci ne devient pas récurent ! Et surtout je souhaite bon courage à tous les joueurs qui n'aiment pas trop cette période pourtant si importante et aussi une bonne saison 2014-2015 à tous les joueurs Aquitains.


Bruno Marrier – Préparateur physique du S.A.Mérignac (D.H.R.) : L'entraînement doit être associé à des périodes de récupération. Le sommeil, l'alimentation et l'hydratation deviennent des éléments incontournables à la réussite de votre préparation. 7h de sommeil au minimum par nuit  est nécessaire pour éliminer la fatigue occasionnée par l'entraînement, en évitant de se coucher après minuit et ainsi éviter de casser son rythme biologique. Une alimentation saine et équilibrée avec un petit déjeuner complet vous permettra de disposer de l'énergie nécessaire pour encaisser les charges d'entraînement.Enfin, votre bouteille d'eau doit vous accompagner au quotidien afin d'éviter une déshydratation qui peut être source de douleur tendineuse ou musculaire.


Julien Durand - Préparateur physique de la Jeunesse Villenavaise (CFA 2) : On l'a vu, les qualités qu'exige le football sont variées : endurance, capacité à répéter des efforts de types intermittents, vitesse, capacité à répéter des sprints, force générale et spécifique, souplesse articulaire et musculaire (notamment pour l'aisance technique), coordination. Mais pas seulement ! Je donnerai ces conseils aux joueurs pour qu'ils encaissent au mieux cette période importante. Il existe d'autres facteurs de la performance en football, et ils sont primordiaux : le sommeil,. boire beaucoup d'eau, une alimentation saine et équilibrée, un mental sain et positif., et le suivi médical ! Je suis sûr que pour certains, cela sonne comme un discours récurrent, mais je le vois à l'entraînement, il ne faut cesser de répéter encore et encore.


Merci à ces spécialistes pour leurs réponses qui nous éclairent sur le fonctionnement de la préparation physique. C'est grâce à ces experts, entre autres, que l'ensemble des joueurs de la région est capable de nous offrir de belles rencontres tout au long de l'année. Bon courage à tous les joueurs aquitains pendant cette période charnière de la saison.

Par Kevin Morlighem

Commentaires

SITE OFFICIEL

 

Bienvenue ! 

 

Créée en 1921, la Jeunesse Villenavaise est à la fois le club le plus ancien et le plus important de Villenave d'Ornon, mais aussi un des clubs les plus dynamiques de la Ligue d’Aquitaine.

Le club compte près de 400 licenciés, dont 50 dirigeants bénévoles qui oeuvrent au quotidien pour faire vivre ce club et 17 éducateurs, tous diplômés.

L'accès à ce haut niveau est d'abord le fruit d'un projet sportif qui, depuis de nombreuses années, a beaucoup axé son travail sur la qualité des éducateurs. Ils encadrent les différentes équipes, des jeunes aux seniors ainsi que sur la formation.

Jeu et Valeur, deux mots qui caractérisent notre club, qui ne demande qu'à grandir avec l'aide de tous. Alors venez nous rejoindre !  

Michel POIGNONEC et Christophe CHAVANSOT

 Co-présidents

 

ESPACE PARTENAIRES

Les nouvelles prestations Partenaires sont désormais disponibles pour la saison 2019/2020. Retrouvez l'intégralité du projet dans notre onglet Partenaires/Le Club des Partenaires

Téléchargez ici nos prestations partenaires

 

LA JV RECRUTE !!!

   

La JV souhaite renforcer son équipe à la comptabilité du club. 
La mission principale consiste à la saisie et la codification des factures, à l’enregistrement des écritures comptables et au classement des documents.

➡️ Vous êtes intéressé(e)? Merci de contacter Christophe Chavansot au ‭06.77.30.22.94‬