2 064 761 visites 14 visiteurs

CFA2 : En tête à tête avec... Marc COUTURIER (Villenave d'Ornon) : "J'ai toujours privilégié la stabilité" (Foot33)

26 décembre 2014 - 16:43

Renard des surfaces villenavais, Marc Couturier n'en reste pas moins un homme sensible. C'est pourquoi il espère que les larmes ne couleront pas au terme de cette saison. (par Marie-Laure Julian)

 

Marc Couturier, quel est votre parcours footballistique ?

J'ai un parcours un peu atypique... J'habitais à Saint Ciers sur Gironde. J'ai donc fait mes classes à Haut de Gironde, LE club du département, de débutants jusqu'à Seniors (district, PH, DH, DHR). Entre temps, j'ai fait pas mal de sélections District Gironde-Est et Ligue Aquitaine. Libourne m'avait proposé d'intégrer leur sport études en jeunes. Mes parents ont refusé. Les études avant tout. Et donc pour mes études, je suis parti sur Bordeaux, où j'ai rejoint mon frère qui jouait à la Jeunesse Villenavaise. Après quelques années a Villenave, je suis allé jouer deux ans au SAM, et je suis retourné a Villenave faire mon come back !

 

Quelles sont les joies et les déceptions qui en ressortent ?

Les joies sont forcement : les montées, et les fiestas avec le club de la JV. J'ai un souvenir particulier avec mon acolyte Jérémy Gandolfi: la soirée, la veille du match de la montée en DH. En fait, on était tellement stressé par le match de la montée face aux Croisés de Bayonne, qu'on n'arrivait pas à dormir... Donc on a décidé d'aller boire un verre. La soirée s'est terminée à 6h du matin. Le jour du match, on arrive avec des lunettes de soleil. On dort dans le bus tout le trajet. Il a fait un match énorme en défense et moi je marque à la dernière minute le but de la montée. On avait encore les tampons d'entrée de la discothèque sur les bras et poignets. Puis, il y a aussi LE match de coupe de France contre Angers. Et les déceptions, ce sont les défaites, les descentes. Ma plus grande déception c'est de ne pas avoir tenté ma chance plus haut, de ne pas avoir eu de contacts pour jouer à haut niveau. Au final, je ne m'en sors pas trop mal. Je suis parti de tout en bas en District, jusqu'en CFA. Autre déception c'est de ne pas avoir joué avec mon grand frère. Pierro Gourmand alias Paul Scholes.

 

"J'ai pleuré lors des deux relégations"

 

Vous faites partie des joueurs dont le profil a toujours intéressé les clubs en recherche d'attaquant mais surtout de buteur. Est-ce que vous vous considèrez ainsi ?

Oui c'est vrai que tous les ans, je suis pas mal sollicité. Mais j'ai toujours privilégié la stabilité et mon boulot. Faire un club tous les ans ou tous les deux ans pour passer mon temps sur les routes la semaine et vivoter non merci. En fait, on m'a souvent dit que je n'avais pas de dégaine ! C'est vrai je n'ai pas la coupe fashion, les derniers crampons fluo. Mais mon jeu n'est ni de courir vite et partout ni de faire des gestes techniques. C'est d’être là, au bon moment, sentir les bons coups, et être efficace.

 

Au milieu des montées et saison en CFA2, vous avez aussi connu quelques relégations. Comment avez-vous vécu ces moments difficiles ? D'autant qu'aujourd'hui, à Villenave, les temps sont durs. Comment expliquez-vous ces difficultés alors que le groupe reste stable ? Comment vivez-vous ces moments d'autant que vous êtes un enfant du club ?

J'ai connu deux montées en Seniors de DSR en DH, CFA2 en CFA... et deux descentes. La première au SAM de CFA2 en DH et l'année dernière de CFA en CFA2 avec Villenave. Bien j'ai pleuré dans les deux cas ! C'est mon côté sensible ! C'est ce qui plait à ma copine (rires). Les descentes sont très dures à gérer mentalement. En général, cela finit toujours par imploser ! Staff, dirigeant, coach, joueurs. Personnellement c'est dur de voir son équipe sombrer petit à petit pendant l'année. Certaines relations sont tendues, certains sont à fleur de peau. Les réflexions fusent. On va à l'entrainement un peu à reculons. On a beau faire les efforts à l'entrainement la semaine, ils ne sont pas forcement récompensés en match le weekend. Et malheureusement seul le résultat compte... Aujourd'hui à Villenave, même si le groupe de joueurs reste à peu près le même, les temps sont durs. Il a fallu digérer la descente de l'année dernière. Puis le départ de Pepite (NDLR : Philippe Ollier) au bout de deux journées de championnat.

Le nouveau coach Jean-Christophe Hourcade est arrivé du monde pro sans trop nous connaître. Il nous apporte sa rigueur. Ca bosse bien à l'entrainement. Après il faut forcement un temps d'adaptation pour tout le monde. Sauf que le temps nous est compté. La trêve va faire du bien. Ça va réparer les têtes. On va recharger les batteries. L'objectif est clair : le maintien de nos 19 ans en National et le maintien de l'équipe première en CFA2.

Il faut stabiliser ce club, surtout que derrière on a des dirigeants compétents qui font bosser les jeunes avec l’école de foot. Après, on n'a pas le droit de lâcher. Il faut tout donner pour le club, pour tous les dirigeants, le staff, les bénévoles, et tous les gens qui viennent nous supporter. Il faut finir la saison sur les rotules. Et on fêtera dignement notre maintien tous ensemble. Mais pour cela, il faut se faire mal, ça ne viendra pas tout seul. C'est mentalement que ça se jouera. "Quand tête veut, corps veut".

 

Piégé par un poisson d'avril

 

Il y a deux ans, vous avez été victime à votre insu d'un poisson d'avril sur Foot33.fr La rédaction annonçait l'ouverture de votre restaurant. Avez-vous reçu des demandes réservations ?

Le poisson d'avril ! Enorme merci Marie-Laure. J'ai eu des dizaines de messages et d'encouragements ! Pas mal de personnes voulaient passer ! Mais les plus proches n'y ont pas cru. Ils savent très bien que la cuisine et moi, on n'est pas fait pour s'entendre. Mais je trouve le concept super intéressant... Un jour qui sait?!

 

Plus sérieusement, quelle est votre profession ? Comment gèrez-vous le boulot et le football ? Cela n'a-t-il pas été compliqué notamment la saison passée en CFA ?

Je travaille à l'Institut Bergonié Centre de Lutte contre le Cancer, dans le service de Radiothérapie, en tant que Manipulateur Dosimétriste. Un travail pas facile mais très enrichissant, qui permet de relativiser. C'est vrai qu'il n'est pas toujours simple de s'organiser, mais j'ai la chance d'avoir pu m'arranger avec ma cadre et mes collègues pour les longs déplacements en CFA. J'ai dû quelquefois poser des jours de congés. Il m'arrive tout de même de rater quelques entraînements la semaine et un ou deux matchs pendant la saison, à cause du travail. Quoi qu'il en soit, le travail restera toujours ma priorité.

 

"J'ai encore de l'ambition"

 

Comment voyez-vous votre avenir footballistique aujourd'hui ?

Mon avenir... On va finir la saison et surtout bien la finir ! Et après, on verra.. Mais j'ai encore de l'ambition.

 

Un dernier message à passer ?

Venez nombreux nous encourager à la Junca, on en aura besoin! Un coucou à ma famille et à tous mes collègues de Bergonié (qui vont me charrier...), à ma chérie qui me supporte tous les jours... Un clin d'oeil à Bibi et Pepito. Encore un grand merci à tous nos bénévoles pour leur investissement...

 

Propos recueillis par Marie-Laure Julian

 

Marc Couturier

Né le 19 mars 1986

Club : Villenave

Parcours

 

Joueur : Haut de Gironde (jeunes à Senior District, PH, DHR), Jeunesse Villenavaise (DSR, DH), S.A. Mérignac (CFA2), Jeunesse Villenavaise (CFA2, CFA)

Commentaires

SITE OFFICIEL

 

Bienvenue ! 

 

Créée en 1921, la Jeunesse Villenavaise est à la fois le club le plus ancien et le plus important de Villenave d'Ornon, mais aussi un des clubs les plus dynamiques de la Ligue d’Aquitaine.

Le club compte près de 400 licenciés, dont 50 dirigeants bénévoles qui oeuvrent au quotidien pour faire vivre ce club et 17 éducateurs, tous diplômés.

L'accès à ce haut niveau est d'abord le fruit d'un projet sportif qui, depuis de nombreuses années, a beaucoup axé son travail sur la qualité des éducateurs. Ils encadrent les différentes équipes, des jeunes aux seniors ainsi que sur la formation.

Jeu et Valeur, deux mots qui caractérisent notre club, qui ne demande qu'à grandir avec l'aide de tous. Alors venez nous rejoindre !  

Michel POIGNONEC et Christophe CHAVANSOT

 Co-présidents

 

ESPACE PARTENAIRES

Les nouvelles prestations Partenaires sont désormais disponibles pour la saison 2019/2020. Retrouvez l'intégralité du projet dans notre onglet Partenaires/Le Club des Partenaires

Téléchargez ici nos prestations partenaires

 

LA JV RECRUTE !!!

   

La JV souhaite renforcer son équipe à la comptabilité du club. 
La mission principale consiste à la saisie et la codification des factures, à l’enregistrement des écritures comptables et au classement des documents.

➡️ Vous êtes intéressé(e)? Merci de contacter Christophe Chavansot au ‭06.77.30.22.94‬