2 065 256 visites 8 visiteurs

Foot / Rugby : Juin, l’heure des choix (sud ouest)

21 août 2015 - 17:13

Comment les sportifs amateurs abordent-ils la période des mutations ? Les exemples d’un footballeur et d’un rugbyman….

 

 

À la reprise, les supporters découvriront de nouvelles têtes.

 

Jean-Baptiste Durand, de Saint-Médard à Villenave

Qu'ils semblent loin les 40 millions d'euros versés par l'Inter Milan à l'AS Monaco pour le transfert récent de Geoffrey Kondogbia ou les 64 millions d'euros acquittés par le PSG pour acquérir les services d'Edinson Cavani voici deux saisons. Dans le foot amateur, l'argent ne représente pas le moteur d'un transfert estival, même si quelques agents naviguent dans ces eaux. Une confiance réciproque vaut souvent toutes les négociations. C'est ce moteur qui a animé Jean-Bastien Durand pour accepter la proposition de Villenave-d'Ornon (CFA 2). Un transfert rondement mené à en croire l'ex gardien-capitaine de Saint-Médard (DH). « Je n'avais pas spécialement envisagé de quitter mon club au sein duquel je terminais ma troisième saison. Les premiers contacts ont été établis à l'issue de la finale de la Coupe de Bordeaux qui a mis aux prises mon équipe à la réserve de Villenave. Le surlendemain de cette rencontre, le directeur sportif de Villenave m'a passé un coup de fil pour me sonder ».

Un club de la JV dont Jean-Bastien Durand a déjà porté les couleurs. Un club qui a également compté pour le portier aujourd'hui âgé de 30 ans. « J'ai traversé une épreuve personnelle lorsque j'étais là-bas. J'avais apprécié le soutien de tout le monde. Au moment des premiers contacts, on se souvient de ce genre de gestes ».

Si le facteur salaire est vite effacé puisque « nous ne touchons que des primes », d'autres paramètres entrent en ligne de compte : « Je ne suis pas assuré d'une place de titulaire mais je me dis que si les dirigeants viennent me chercher, c'est qu'ils comptent sur moi. La stabilité, l'ambiance la progression du club, ont aussi beaucoup joué. Ce sont des aspects rassurants, on sait où l'on met les pieds. Très vite, après en avoir informé le président de Saint-Médard par courtoisie, j'ai décidé d'accepter le challenge ».

Sans contrat de durée, les joueurs sont ainsi libres de signer chaque année où bon leur semble. Quoique : « De par mon activité professionnelle, je ne peux pas quitter les environs de Bordeaux. C'est un paramètre important au moment de négociations ». Des éléments qui raviront les amateurs de foot authentique.

 

Guillaume Lanau, de Casteljaloux à Langon

Évoluant, la saison dernière à Casteljaloux (Fédérale 2), au poste de talonneur, Guillaume Lanau a été initialement formé au CABBG, puis au BEC. En parallèle de sa carrière Béciste, il a connu les joies de la sélection territoriale de la Côte d'Argent (moins de 26 ans) et remporte avec elle deux titres consécutifs (en 2011 et 2012) de champion de France (Challenge des Comités). Une première dans les annales de cette compétition nationale.

Il revient dans sa région natale pour rejoindre les rangs du Stade Langonnais saisissant l'opportunité ainsi offerte pour essayer promouvoir son savoir faire en Fédérale 1. « Après une super saison à Casteljaloux, j'ai voulu me rapprocher de ma famille, des amis… J'avais quitté le BEC (Honneur) en 2013 pour découvrir l'étage au-dessus et tester mes capacités à gérer la Fédérale 3, puis la Fédérale 2. L'expérience vécue avec les Casteljalousains me donne de l'espoir et me conforte dans l'idée que ma signature à Langon peut m'aider à progresser », raconte-t-il. Avant de souligner : « Je suis parfaitement conscient de l'ampleur et de la complexité des tâches qui m'attendent à cet égard. C'est un gros challenge à relever ».

Tout comme celui qui, dans le cadre de ses études dans le domaine du notariat, l'attend au mois de septembre. Il est nécessaire d'être préparé au mieux à cette difficile épreuve pour valider l'acquisition et la maîtrise approfondie du sujet. « Je passe mes derniers examens. Le programme de révision est très vaste. Il s'agit d'un diplôme très exigeant mais valorisant ». Le rugby peut bien attendre un peu.

 

Vincent Ferrandon et Éric De Sousa

 

Commentaires

SITE OFFICIEL

 

Bienvenue ! 

 

Créée en 1921, la Jeunesse Villenavaise est à la fois le club le plus ancien et le plus important de Villenave d'Ornon, mais aussi un des clubs les plus dynamiques de la Ligue d’Aquitaine.

Le club compte près de 400 licenciés, dont 50 dirigeants bénévoles qui oeuvrent au quotidien pour faire vivre ce club et 17 éducateurs, tous diplômés.

L'accès à ce haut niveau est d'abord le fruit d'un projet sportif qui, depuis de nombreuses années, a beaucoup axé son travail sur la qualité des éducateurs. Ils encadrent les différentes équipes, des jeunes aux seniors ainsi que sur la formation.

Jeu et Valeur, deux mots qui caractérisent notre club, qui ne demande qu'à grandir avec l'aide de tous. Alors venez nous rejoindre !  

Michel POIGNONEC et Christophe CHAVANSOT

 Co-présidents

 

ESPACE PARTENAIRES

Les nouvelles prestations Partenaires sont désormais disponibles pour la saison 2019/2020. Retrouvez l'intégralité du projet dans notre onglet Partenaires/Le Club des Partenaires

Téléchargez ici nos prestations partenaires

 

LA JV RECRUTE !!!

   

La JV souhaite renforcer son équipe à la comptabilité du club. 
La mission principale consiste à la saisie et la codification des factures, à l’enregistrement des écritures comptables et au classement des documents.

➡️ Vous êtes intéressé(e)? Merci de contacter Christophe Chavansot au ‭06.77.30.22.94‬