2 061 746 visites 10 visiteurs

R1 : Mérignac-Arlac met fin à l'invincibilité Villenavaise

23 janvier 2017 - 10:51

Les arlaco-mérignacais sont sortis vainqueurs du match des invincibles. Il était dit que cette 13e journée, la dernière des matchs allers, leur serait favorable. Cédric Navarro, le coach des banlieusards bordelais sud estimait «que le nul eut été plus logique entre deux équipes joueuses.» Il est vrai que les deux formations se sont créées beaucoup d'occasions devant un parterre de supporteurs des deux camps, particulièrement connaisseurs. Retour sur cette rencontre avec Christophe Gameiro.

Ils étaient près de 400 effectivement à se presser autour d'un des terrains synthétiques du Complexe du Burck, puisque les pelouses en herbe avaient été interdites par la Municipalité de Mérignac pour cause de gel. 

  Le match aurait pu commencer, d'ailleurs, par un coup de théâtre. Dès la 3e minute à l'issue d'un duel aérien, Anthony Despujos, décochait un tir en cloche extraordinaire de 35 mètres, qui allait se ficher dans la lucarne du portier Jean-Baptiste Durand. Mais voilà, une seconde avant le déclenchement du tir, l'arbitre Jérôme Larbre avait sifflé, ce qui annihila la réalisation. Il n'y avait pas de temps mort en ce début de partie et jusqu'à la 30e minute globalement, on retrouvait l'équipe d'Arlac qui avait été très bonne à Libourne la semaine passée, tout au moins tant qu'elle joua à 11.    L'une des plus belles occasions arlacaises survint à la 27e minute, et en l'occurrence Girard Désirée, très à l'aise sur cette surface, fut bien près sur corner de tromper le gardien villenavais, à deux reprises coup sur coup. La jeunesse villenavaise forte de ses dix victoires et de la confiance accumulée, n'était pas en reste pour autant. Adrien Merceron le démontrait et touchait deux fois la transversale, à la 38e minute de jeu. Alors qu'on s'acheminait vers un score de parité, à la mi-temps, une dernière initiative arlacaise fut couronnée de succès. Girard Désirée interceptait un ballon au niveau du rond central, ouvrait parfaitement entre les deux défenseurs villenavais et l'inévitable «Pika» (Sébastien Arnaud) ne loupait pas son tête-à-tête avec le gardien adverse. Il ouvrait le score pour ses couleurs au meilleur des moments, en inscrivant son 11e but faisant de lui le meilleur buteur de Régional 1.    Il aurait dû récidiver d'ailleurs dès la reprise du jeu, puisque sur une nouvelle balle en profondeur, il se jouait de Xavier Durandet, le libéro adverse mais buttait à deux reprises sur Jean-Baptiste Durand. On assistait à une véritable partie d'échec entre ces deux candidats à la montée. Les Arlacais étaient dans une de leurs situations préférées, consistant à attirer l'adversaire et à le contrer . Il s'en fallut de très peu pour que cette option ne réussisse à la 65e et surtout à la 66e, mais Vincent Janueda mettait le ballon au-dessus. Les Villenavais faisaient valoir leur potentiel athlétique en cette fin de match et étaient particulièrement dangereux, sur tous les coups de pied arrêtés. A partir de la 67e minute, le match devenait plus tactique, avec toute une série de changements destinée à apporter plus de fraîcheur dans les deux camps.    Jérôme Larbre laissait encore jouer 4 minutes au-delà du temps réglementaire, le temps pour les Villenavais de se montrer ultimement dangereux sur corner à la 93e minute. Avec cette victoire, Mérignac-Arlac reste une des rares équipes invaincues de tous les championnats régionaux de la Ligue Nouvelle Aquitaine, et cette invincibilité dure maintenant depuis le mois d'avril 2016, date de la dernière défaite à Libourne. Comme le disait Antoine Verges «on a relancé le championnat cet après-midi». Les amateurs de football régional s'en réjouiront et le week-end prochain, place à la coupe de la région pour deux des matchs des 1/8e de finale non disputés. Les arlacais devraient recevoir Biarritz et les Villenavais les Girondins. Encore deux belles affiches, qui mettront l'accent sur le dynamisme du football aquitain, symbolisé par ces quatre clubs, qui en sont quelques-uns de leur meilleurs joyaux.   Christophe Gameiro

Commentaires

SITE OFFICIEL

 

Bienvenue ! 

 

Créée en 1921, la Jeunesse Villenavaise est à la fois le club le plus ancien et le plus important de Villenave d'Ornon, mais aussi un des clubs les plus dynamiques de la Ligue d’Aquitaine.

Le club compte près de 400 licenciés, dont 50 dirigeants bénévoles qui oeuvrent au quotidien pour faire vivre ce club et 17 éducateurs, tous diplômés.

L'accès à ce haut niveau est d'abord le fruit d'un projet sportif qui, depuis de nombreuses années, a beaucoup axé son travail sur la qualité des éducateurs. Ils encadrent les différentes équipes, des jeunes aux seniors ainsi que sur la formation.

Jeu et Valeur, deux mots qui caractérisent notre club, qui ne demande qu'à grandir avec l'aide de tous. Alors venez nous rejoindre !  

Michel POIGNONEC et Christophe CHAVANSOT

 Co-présidents

 

ESPACE PARTENAIRES

Les nouvelles prestations Partenaires sont désormais disponibles pour la saison 2019/2020. Retrouvez l'intégralité du projet dans notre onglet Partenaires/Le Club des Partenaires

Téléchargez ici nos prestations partenaires

 

LA JV RECRUTE !!!

   

La JV souhaite renforcer son équipe à la comptabilité du club. 
La mission principale consiste à la saisie et la codification des factures, à l’enregistrement des écritures comptables et au classement des documents.

➡️ Vous êtes intéressé(e)? Merci de contacter Christophe Chavansot au ‭06.77.30.22.94‬